L’enseignement à distance comme alternative pour une continuité pédagogique dans le contexte de la Covid-19

Prof. Titulaire Ibrahima CISSE

Vice Recteur

L’enseignement à distance comme alternative pour une continuité pédagogique dans le contexte de la Covid-19

Une citation attribuée à Charles Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu plus connu sous le nom de Montesquieu (1689-1755), délivrée à la fin d’une visite de classe, fait souvent l’objet de polémique chez les enseignants: « Quand les maîtres cesseront d’enseigner, les élèves pourront enfin apprendre ».

Si l’on considère l’enseignement comme un service, on peut voir dans chaque enseignant des pouvoirs permettant d’assurer ce service. Cependant, dans l’approche constructiviste ou théorie de l’apprentissage, l’enseignement traditionnel cède la place à l’enseignement-apprentissage. Elle marque « une rupture avec la notion traditionnelle selon laquelle toute connaissance humaine devrait ou pourrait s’approcher d’une représentation plus ou moins vraie d’une réalité indépendante ou ontologique. Au lieu de prétendre que la connaissance puisse représenter un monde au-delà de notre expérience, toute connaissance est considérée comme un outil dans le domaine de l’expérience ». (Ernst von Glasersfeld, 2004).

L’Université Amadou Mahtar MBOW a très tôt compris que l’évolution des connaissances scientifiques et techniques, celle des moyens de communication accentuée par le numérique mais surtout les exigences du public auxquelles nous devons faire face constituent, entre autres, autant de raisons pour modifier la forme de notre intervention. Les grandes universités sont unanimement engagées dans des processus innovants pour capter ces flux d’étudiants qui sont plus que jamais la force motrice de ce que l’on appelle les Sociétés du Savoir.

Avec la pandémie de Covid 19, occasionnant la fermeture des campus pédagogiques et sociales des universités du Sénégal en mars 2020, les pratiques en enseignement telles que nous les connaissons sont fortement appelées à évoluer pour s’adapter aux nouveaux besoins des étudiants autant sur le plan affectif que pédagogique. Un changement de paradigme s’impose.

Heureusement que l’Université Amadou Mahtar MBOW avait opté, dès son démarrage, pour une approche bimodale (en présence et à distance) dans ses activités d’enseignement-apprentissage. Un dispositif interactif, à distance, avait été initié dès l’orientation de l’étudiant et qui se poursuivait tout au long de la formation. De même une forte intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les enseignements pratiques a permis de simuler des séances de travaux pratiques virtuels dans le domaine des sciences et techniques. Au vu de ces pratiques innovantes dans la digitalisation des enseignements-apprentissages et malgré la fermeture brutale des campus, le basculement vers l’enseignement à distance se présentait comme unique solution pour assurer la continuité des activités pédagogiques.

Dans ce numéro 01 de l’UAM NEWS, toutes les productions ont le même ancrage thématique : l’enseignement à distance à l’UAM. Un hommage est aussi rendu au parrain de l’université qui a fortement contribué à la réorientation et à l’amélioration de notre système d’enseignement.

Professeur Titulaire Ibrahima CISSE

Vice-Recteur

Laisser un commentaire